Un bien UNESCO

FacebookTwitterEmailCopy Link

Le « bien » canal du Midi a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1996. Cette inscription implique aussi la nécessité de le préserver, de le faire connaître et de le transmettre aux générations futures.

L’inscription concerne l’ouvrage dans toutes ses composantes, à savoir :

  • les canaux de Jonction et de la Robine qui relient le canal du Midi à Port La Nouvelle
  • le système d’alimentation de la Montagne noire,qui permet d’alimenter en eau le canal du Midi au seuil de Naurouze
  • le canal de Brienne dans Toulouse qui assure une liaison avec la Garonne
  • une section du fleuve Hérault à Agde.

L’inscription sur la Liste du patrimoine mondial définit également une zone tampon. Celle-ci englobe les territoires des 89 communes d’Occitanie traversées par le canal et ses “annexes”.

Carte du canal du Midi avec zones tampon et agglomérations
Carte du canal du Midi avec zones tampon et agglomérations

La Valeur Universelle Exceptionnelle, c’est quoi ?

Une inscription sur la Liste du patrimoine mondial correspond à la reconnaissance d’une « Valeur universelle exceptionnelle » (VUE) par la communauté internationale. Elle signifie une importance culturelle et/ou naturelle tellement exceptionnelle qu’elle transcende les frontières nationales et qu’elle présente le même caractère inestimable pour les générations actuelles et futures de l’ensemble de l’humanité. Cette reconnaissance prévoit un dispositif de protection qui intègre une gestion dynamique du site.

Le canal du Midi répond à 4 des 6 critères de l’UNESCO pour les biens culturels :

  • Critère I : représenter un chef-d’œuvre du génie créateur humain;
  • Critère II : témoigner d’un échange d’influences considérable sur le développement de l’architecture ou de la technologie, des arts monumentaux, de la planification des villes ou de la création de paysages; 
  • Critère IV : offrir un exemple éminent d’un type de construction ou d’ensemble architectural ou technologique ou de paysage illustrant une période significative de l’histoire humaine; 
  • Critère V : être un exemple éminent d’établissement humain traditionnel, de l’utilisation traditionnelle du territoire ou de la mer, ou de l’interaction humaine avec l’environnement.

Rares sont les sites, comme le canal du Midi, à être inscrits pour plus de deux critères.

LE PLAN DE GESTION UNESCO DU CANAL DU MIDI 

Le canal du Midi bénéficie d’un “Plan de gestion UNESCO”, approuvé le 1er avril 2021 par le préfet de région Occitanie. Véritable outil de gestion durable, élaboré de façon concertée avec le comité de bien, il fixe les grandes orientations pour l’avenir du canal du Midi avec un plan d’action 2020-2027 concernant notamment la gestion de l’eau, la préservation de l’ouvrage et des paysages du canal, le développement économique et touristique, la connaissance et la valorisation du canal.

Retour Découvrir le canal du Midi